Comment poser du carrelage sur un ancien revêtement de sol intérieur ?

Avec le temps,tous les revêtements de sol s’usent et se dégradent comme les carrelages,dalles vinyle rigide et les peintures. Ce phénomène d’usure est surtout affecté par les lavages quotidiens et fréquents sauf pour la dégradation qui est due à des chocs accidentels. Cependant, pour rénover son carrelage, auparavant il fallait un grand travail, comme retrouver le support initial en cassant l’ancien, en décollant les dalles vinyle rigides et en éliminant la colle, ou en décapant la peinture. Actuellement, il est possible de poser directement son carrelage grâce à de nombreuses méthodes. Seulement, il faut mettre au point quelques règles de base avant de placer son carrelage.

Bien préparer le support

Tout d’abord,pour réussir à bien poser son carrelage il faut savoir quelques techniques à ce propos. Pour ceux qui n’ont pas le don du bricolage, notamment en matière de carrelage, ce site est d’une grande nécessité pour éviter quelques difficultés. En réalité, il faut entretenir l’ancien carrelage, quelle que soit la nature de son revêtement, pour qu’il soit propre, stable, dur, adhérent et plan. De ce fait, il est nécessaire de laver le sol et toute trace de graisse ou d’autres produits. Après, il suffit de le rincer et laisser sécher, sans oublier d’enlever les poussières une fois finies. Des rattrapages sont aussi nécessaires selon la dégradation de sa destruction. Ensuite, pour favoriser l’effet de la colle sur l’ancien revêtement, l’utilisation d’un primaire est importante. Et à cet effet, opter pour une colle à base de ciment à adhérence est plus efficace.

Il existe aujourd’hui des colles spéciales carrelage qui permettent un collage direct sur l’ancien, tout en assurant un bon niveau d’adhérence. Enfin, il est important de vérifier le travail fini jusqu’à présent, et faire un sondage du carrelage au marteau.

Assurer  les techniques pour entretenir le carrelage

Pour avoir un bon carrelage et éviter les défauts sur la structure, il est important d’enlever les parties non adhérentes et de gratter la peinture écaillée. Il est aussi conseillé de dépolir les anciens carreaux par un ponçage, puis il ne reste plus qu’à  laver le carrelage et après le dépoussiérer délicatement. De plus, afin d’éviter les défauts esthétiques, il s’avère nécessaire de rattraper les défauts éventuels en rebouchant les trous avec du mortier colle. Seulement, si le trou est plutôt grand ou profond, des mortiers de réparation spécifiques sont en vente chez de nombreux magasins. En effet, après ce rattrapage, il faut le laisser reposer pendant 24h pour qu’il soit parfaitement mis en place et que le carrelage soit plus solide.

Poser le carrelage sur un revêtement de sol permet d’éviter d’enlever l’ancien, mais en même temps, cela permet de gagner du temps et rendre moindre les dépenses. Mais lors de la mise en place du nouveau carrelage, il faut assurer la stabilité et la rigidité de l’ancien support avant les travaux. Et encore, des connaissances sur les produits utilisés et les matériels sont d’une grande nécessité pour éviter tous types de difficultés. Pour empêcher que de mauvais résultats n’arrivent, pro-carro.be pourrait servir de guide ou de conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *