Avis sur le poêle à granulés bois

L’objectif d’équipement domestique en chauffage au bois fixé par le Grenelle de l’Environnement en 2007 était de 9 millions d’habitations à l’horizon 2020. Vers les années 2013, on peut compter jusqu’à 6 millions de foyers qui utilisent du chauffage en bois en France. Beaucoup sont actuellement en mesure de donner leur avis à propos. Concernant plus particulièrement le poêle à granulés de bois, ces avis peuvent faire office de conseils.

L’expérience porte conseil

L’utilisation du poêle à granulés bois permet de réaliser des économies d’énergie considérables. Voici un retour d’expérience qui donne à réfléchir :

En 2011, un foyer utilisait l’électricité pour faire fonctionner tous ses équipements dans une habitation de 90 m². La facture mensuelle d’électricité, abonnements compris, tournait autour de 100 euros. En 2015, le maître des lieux a décidé d’acheter un poêle à granulés de bois qui, bien entendu, fonctionne sans électricité. La consommation d’énergie a été réduite à 200 euros par an !

Avant d’acquérir son dernier modèle, le ménage en question est passé par un modèle de poêle économique, certes, mais dont le ventilateur faisait du bruit. C’est pourquoi, il a finalement opté pour un poêle à granulés de bois autonome et silencieux. Cela amène à réviser les conseils de choix du bon modèle de poêle.

Conseils pour bien choisir le meilleur modèle de poêle à granulés bois

Comme il existe de nombreux modèles de poêles sur le marché, quelques points doivent être examinés pour faire le bon choix. La puissance doit s’adapter à la pièce qui va recevoir l’appareil. L’objectif est d’obtenir un rendement optimal. Ensuite, la position centrale est recommandée pour le système de chauffage, et le mieux serait de le placer au rez-de-chaussée pour une meilleure diffusion vers toutes les pièces de la maison. S’assurer du branchement du conduit d’évacuation de fumée ne serait pas un geste de trop, car c’est le garant d’un environnement sain. Il est conseillé de vérifier que l’appareil répond bien aux critères techniques et aux normes en matière de poêle à granulés. Pour cela, ce dernier doit intégrer un tuyau d’aspiration d’air spécial pour qu’il n’aspire pas l’air frais de l’habitation.

L’autonomie d’un poêle à granulés est essentielle pour reconnaître son standing, plus précisément, sa performance. Normalement, un poêle à granulés en bois possède un réservoir de granulés intégré qui offre de nombreux jours d’autonomie avec un sac de capacité de 14 kilos. Il faut s’assurer à l’achat que le magasin livre l’article avec son dispositif électronique de programmation.

Il est quand même bon de vérifier la possibilité de raccorder l’appareil à l’électricité en essayant de le brancher sur une prise électrique, puis sur un onduleur. Un petit test est aussi une opportunité pour s’assurer que le ventilateur n’est pas bruyant.

L’installation du système de chauffage est facile mais demande le respect des règles de sécurité des matériaux combustibles. Il faut bien suivre les étapes du processus d’installation en suivant la notice. Rien ne vaut le recours à des spécialistes pour procéder à l’installation.

Les poêles à granulés respectent les normes NF EN 14785. En ce qui concerne le tarif granulés bois, il se peut que l’appareil soit relativement cher, mais c’est quand même un investissement intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *