Pourquoi une augmentation des primes d’assurance automobile?

A partie de 2018, l’assurance automobile augmentera, un coup de massue pour les assurés. Par contre des astuces existent pour alléger les coûts.

Une hausse en marche

Les propriétaires de voiture sont prévenus. L’assurance automobile connaitra une hausse en 2018. Du coup, les dépenses concernant le véhicule vont augmenter. Déjà qu’elles occupent le podium des sorties d’argent du ménage français. En effet, les français dépensent beaucoup pour leur véhicule. Avec cette augmentation, cela risque d’avoir des impacts sur le marché de la voiture. Comme l’augmentation de l’achat de la voiture d’occasion. Mais cela reste encore à voir. Le comportement des acheteurs dépend aussi du pouvoir d’achat, des taux d’emprunt, des prix chez le concessionnaire… Cependant, les premières hausses ont été constatées dès octobre. Pour l’instant, la montée des tarifs se situent entre 2 et 3%. Une réponse des compagnies par rapport à la loi Hammo permettant de résilier un contrat d’assurance à n’importe quel moment.

Plus précisément, l’augmentation du coût de l’assurance se traduit par celle de la prime. Cette notion désigne le montant à payer par le souscripteur pour bénéficier de la couverture. Quand l’assuré paie la prime, il paie pour les risques, les frais de gestion et les bénéfices. Le montant est la résultante de différents calculs complexes. Son augmentation peut aussi être individuelle, sans dépendre du contexte général. Par exemple, un conducteur qui a effectué plus d’accidents cette année que l’année dernière verra son prime être considérée. Car la compagnie estimera qu’il représente de plus en plus de risque. Du coup, elle peut lui demander de payer plus l’année prochaine. Pour bénéficier du coût le plus abordable, autant être conducteur irréprochable.

 

Les principes de la couverture automobile

Malgré cette hausse, il sera toujours possible de trouver des compromis. Pour pouvoir dénicher la meilleure offre, le souscripteur doit savoir où chercher. En premier lieu, sur Internet. Les outils comme les comparateurs d’offre sont les plus prisés. En quelques minutes, il trouvera plusieurs contrats adaptés à son profil et à ses besoins. Il suffit d’aller sur un moteur de recherche et de taper : comparateur assurance automobile. Il y aura des centaines de résultats. Pour affiner les recherches, il est possible d’indiquer une région précise. Les comparateurs sont facules à utiliser et font gagner énormément du temps. Avant de choisir parmi les propositions affichées, il faut étudier quelques critères précis.

La compagnie considérera toujours le profil du conducteur. Avec un passé propre de chauffeur, le souscripteur peut déjà espérer la clémence de la compagnie. Dans cette optique, l’expérience compte beaucoup. Sans pour autant traîner plusieurs dossiers concernant des sinistres provoqués. La puissance du véhicule est aussi prise en compte par l’assurance. Celui qui roule moins vite aura moins de risque d’être accidenté qu’un autre avec un moteur à 250 chevaux. Les voitures d’occasion coûtent moins cher à assurer. Ensuite, d’autres critères comme le montant de la franchise, les garanties… doivent être aussi être des facteurs de décisions pour le futur assuré. Avant de faire la demande auprès de la compagnie, il faut préparer un bon dossier. Et qu’importe l’offre, elle est toujours négociable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *